"LA GRANDE HORLOGE"

Par Alain Caudine

 

Commandez le le livre

PLUS D'INFORMATION SUR CE LIVRE

Commandez ce livre

Bien sûr Sylvie Anne n'est pas Zola, Maupassant ou Victor-Hugo. Bien sûr en lisant ce roman on a l'impression qu'il a été écrit, avant toute chose, pour une adaptation à la télévision. Cependant, il se lit avec plaisir et on est très rapidement saisi par l'intrigue qui met en scène de nombreuses personnes autour de cet "horloger bien tranquille" dont la vie se révèle finalement pas si tranquille que cela. Evidemment, il ne faut pas être soucieux de réalisme historique ni de fidélité à un passé malheureusement révolu. La gaine d'horloge qui est en photographie sur la couverture n'est pas vraiment une comtoise. Je ne crois pas qu'en 1890 un fabriquant réalise à lui seul le mécanisme et les boitiers des horloges. Enfin ! L'histoire est un roman et j'ai pris du plaisir à le lire.